Le Guide du Tiercé

Les 5 clefs du Tiercé / e.Tiercé

  1. Principe : Le Tiercé fut inventé en 1954 par André Carrus, créateur et président du PMU, et se disputa pour la première fois le 22 janvier 1954 à Enghien. Le principe du Tiercé / e.Tiercé est de trouver les trois premiers chevaux d'une course en précisant l'ordre. La mise de base est de 1 euro.
  2. Fréquence : Le Tiercé / e.Tiercé a lieu une fois par jour. La course où se déroule le Tiercé / e.Tiercé est également celle qui sert de support au Quarté+ / e.Quarté+ et au Quinté+ / e/Quinté+, autres paris phares du PMU.
  3. Comment jouer : Depuis le 10 décembre 2015 et la séparation des masses PMU, les parieurs des points de vente PMU, hippodromes et via Allo Pari jouent au Tiercé alors que les parieurs de PMU.fr jouent au e.Tiercé. Dans les points de vente PMU, vous pouvez jouer au guichet ou sur les bornes interactives PMU. C'est également le cas sur les hippodromes.
  4. Formules et service proposés : Le Tiercé PMU / e.Tiercé PMU.fr est accessible en formule unitaire, combiné et champ (réduit ou total). Il est également possible de jouer au Tiercé / e.Tiercé en faisant intervenir le hasard, en totalité ou en partie (mixte), par le biais du fameux Pariez spOt. Ce jeu est également proposé en formule Flexi à 50% de la mise à condition que le montant du pari atteigne 1 euro au minimum (la mise de base)
  5. Gains et rapports : Les rapports du Tiercé et du e.Tiercé sont différents. Deux rapports PMU sont disponibles pour le Tiercé : l'ordre et le désordre. C'est également le cas pour l'e.Tiercé sur PMU.fr. Les Bonus n'existent pas contrairement au Quarté+ / e.Quarté+ et au Quinté+ / e.Quinté+. S'il y a 1 non-partant parmi vos 3 chevaux désignés et que vos 2 autres chevaux sont aux 2 premières places, vous touchez le rapport Couplé Gagnant. S'il y a 2 non-partants parmi vos 3 chevaux sélectionnés et que votre autre cheval est premier à l'arrivée, vous touchez le rapport Simple Gagnant. S'il y a 3 non-partants parmi vos 3 chevaux désignés, vous êtes remboursés. A noter : la possibilité de désigner un cheval de complément qui peut remplacer un éventuel non-partant.